Simulation du monorail sur l'autoroute 40, au carré D'youville et sur le pont de Québec.

Voir l'article du TrensQuébec sur le Pont de Québec.

LIRE LA SUITE

L'avenir nous appartient

monorail video1

Soutenir le Monorail TrensQuébec 
Pour que le TrensQuébec soit déployé à travers le Québec.

Accès à Montréal

 

 

 

 

 

 

 

acces-montrealNous savons tous à quel point l'accès à l'île de Montréal est devenu très problématique à partir de la Rive-Sud ou de la grande couronne de Montréal. Les difficultés n'iront pas en diminuant au cours des prochaines années, d'autant plus que les solutions proposées à l'heure actuelle sont extrêmement coûteuses.

Or voici que le monorail pourrait offrir une solution économique, fiable et flexible, en liant davantage Montréal à sa banlieue par un système pouvant être en exploitation entre la Rive-Sud et Montréal d’ici quelque années.

Selon l'étude de l'IREC, les coûts de construction d'un réseau de monorail au Québec seraient d'environ 12 M$ le kilomètre ou moins. Ce qui équivaut ni plus ni moins à la construction d'une nouvelle autoroute, sans les nombreux inconvénients de durabilité, d'entretien et de déneigement. En milieu urbain, le monorail coûterait plus cher, en raison des expropriations et autres dépenses dues à la modification de l’aménagement urbain. Toutefois, le monorail TrensQuébec, ayant peu d'emprise au sol, couterait moins cher, en principe, qu'un tramway ou un train léger.

Le monorail possède tous les avantages requis pour répondre rapidement aux besoins de transport collectif vers Montréal. Il peut non seulement relier la Rive-Sud au Centre-ville à partir de plusieurs points différents (Brossard, St-Jérôme, etc.), mais le monorail peut agir aussi comme train de banlieue venant de l'est, de l'ouest ou du nord. Une telle initiative réduirait considérablement la congestion, l'usure des routes, le nombre de voitures dans le centre de Montréal et les effets de GES.

Les autorités municipales devraient donc envisager cette possibilité avec sérieux car, le transport collectif suspendu est la voie de l'avenir. En plus de mettre Montréal à l'avant-garde du monde en matière de transport urbain, le monorail lui donnerait une nouvelle visibilité internationale.

UNE PRÉCISION IMPORTANTE

Nous souhaiterions que l'accès à l'île de Montréal depuis la Rive-Sud se fasse uniquement par le Pont Champlain. Ainsi, la ligne de Sherbrooke, arrivant du sud par la 10, passerait par le Pont Champlain. De même pour la ligne de Québec qui quitterait la 20 pour prendre la 30 et rejoindre la 10, pour ensuite passer sur le Pont Champlain. À la jonction  des autoroutes 10/30, il pourrait y avoir une gare pouvant accommoder toutes les lignes éventuelles qui desserviraient Montréal à partir de la Rive-Sud, et cela, pour réduire le nombre d'accès à l'île et les coûts de construction.

Nous espérons donc que les autorités responsables pour la reconstruction du Pont Champlain tiendront compte d'un lien en porte-à-faux sur le Pont pour accommoder le passage du monorail.